Anticensure

1 décembre

Comment publier de façon anonyme sur un blog ? (PART I)

Classé sous Travaux pratiques — Anticensure @ 9 h 20 min

Blog anonyme Internet

Il était une fois dans un ministère…

Christine est une jeune femme honnête et travailleuse. Elle a un emploi de comptable dans une administration. Mais ayant lu des documents qu’elle n’aurait pas du lire Christine réalise que son patron, un ministre ayant un ministère important, détourne de grosses sommes d’argent à son profit. Honnête, elle veut rendre l’affaire public, mais elle a peur. Elle a peur de perdre son emploi, peur de foutre en l’air sa carrière, peur des représailles. Alors elle contacte un journaliste pour lui faire part de cette grave affaire. Mais le journaliste n’est pas intéressé. Sans preuve et sans témoignage direct l’affaire ne l’intéresse tout simplement pas. Il a peur de perdre son emploi, peur de foutre en l’air sa carrière, peur des représailles.

Christine doit prendre à témoin le monde, de manière anonyme. Elle décide donc de créer un blog public, pour dévoiler au monde ce qui se passe au ministère.

Pour se protéger, elle veut s’assurer que personne ne peut découvrir son identité réelle à partir de ce blog. Elle doit donc créer un blog anonyme et masquer son identité. Il faut qu’elle soit prudente, méthodique et motivée.

En premier lieu, elle a besoin d’un pseudonyme, d’un compte email et d’un blog.

Choisir un pseudonyme

Pour le pseudonyme, elle choisit « La Souris du Ministère ». Mais elle sait que ce pseudo contient déjà des renseignements sur la source. Il lui faut un pseudo plus neutre, qui ne puisse trahir aucune information sur son identité réelle.
Ce sera « Zébulon ».

Choisir une boite email

Pour la boite email, elle ne doit surtout pas utiliser un compte chez son fournisseur d’accès Internet Orange. D’une façon générale, Zébulon va devoir utiliser des services web qui sont situés à l’étranger pour éviter toute fuite d’information, tout envoi de renseignement trop facile, trop local. Il en existe beaucoup, avec plein de fonctions. Christine ne choisit pas GMail ou Yahoo, trop américains, trop multinationales, trop coopératifs avec les services de renseignements américains comme la CIA ou la NSA. Et dans son métier, elle sait qu’un service peut facilement être rendue. Elle opte plutôt pour Yandex Mail, service du moteur de recherche russe.
https://mail.yandex.com/

Choisir un blog

Même problématique que pour le service email, il faut trouver une plate-forme de blog qui cause le moins de risque possible. Il lui faut un service blog gratuit, pour éviter d’avoir à gérer un paiement anonyme ce qui complique les choses. Il en existe de nombreux.
http://butaz.com/liste-plateforme-blog-gratuit/
Il faut bien entendu éviter toute plateforme blog gratuit hébergée en France. Il faut aussi éviter Google, Facebook et toutes ces choses qui ont pur obscession de tout connaître des internautes. Elle opte pour WordPress.
https://fr.wordpress.com/

Faire des recherches sur le web

Elle a tout ce qu’il lui faut. Mais prise d’un doute, elle part se renseigner sur Internet. Bien entendu elle évite Google, Bing, Yahoo et tous ces services qui tueraient père et mère si cela leur donnait plus d’informations à stocker dans leur datacenters en ébullition.
Elle utilise DuckDuckGo, un méta moteur qui utilise les données des autres moteurs de recherche de manière anonyme.
https://duckduckgo.com/

Utiliser un navigateur sûr

Elle prend toujours garde d’utiliser la navigation privée dans son navigateur Firefox. Elle évite Internet Explorer de Microsoft et surtout Chrome de Google. De toute façon, Christine n’aime pas Chrome. En utilisant la navigation privée, aucun historique de ses recherches n’est enregistré, les pages ne sont pas gardée en cache et les cookies sont effacés à la fin de la session de navigation. Si on saisit sa machine, aucune information ne sera livrée de manière naïve par l’historique de navigation ou le cache.
Pour la navigation elle-même, Christine sait que les URL commençant par HTTPS sont plus sécurisées que les URL commençant par HTTP qu’un intermédiaire peut intercepter facilement, à commencer par le fournisseur d’accès Internet.

Le problème de l’adresse IP

Christine apprend qu’elle va avoir un problème de taille pour améliorer son anonymat avec son adresse IP. C’est une information plus que bavarde qui va se retrouver dans l’en-tête de emails, dans les logs des serveurs qu’elle va utiliser pour son blog.
Comment va faire Christine pour rendre anonyme son adresse IP ?

à suivre…

Mots-clés : , , ,

Lesdelicesdhelene |
Les SDF en france |
Mon Projet Personnel et Pro... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rumigny en questions
| Projets Eau
| le japon : une affaire de m...